Qu'est-ce que le JPJ ?

La simulation d’une session parlementaire au Sénat belge

5 jours de simulation

La simulation se déroule une semaine durant, en pension complète, pendant les vacances de carnaval.

3 langues nationales

Néerlandophones, francophones et germanophones avec des interprètes qui traduisent simultanément.

120 jeunes de 18 à 25 ans

En plus des journées intenses au Sénat, l'ambiance règne dans l'auberge où l'on loge.

10ème édition

Depuis des années déjà, le JPJ forme des jeunes issus des quatre coins de la Belgique. Cette année, on fêtera son dixième anniversaire !

Pupitre du Sénat

Democracy is the worst form of government, except for all the others.

A quoi s'attendre

comme représentant du peuple ?

Journée d'introduction

Lors de cette journée, le Conseil d’Administration, les ministres, les chefs de parti et le Conseil d’État se présenteront. Les ministres et les chefs de parti préciseront brièvement leur projet de loi et la ligne de leur parti.

Tu recevras une farde avec les informations pratiques (numéros de téléphone, ce que tu devras emporter, organisation de la semaine, opinions des partis), ainsi qu’une farde reprenant les différents projets de loi.

Après la journée d’introduction, tu nous enverras un mail avec ton choix de parti et de commission à info@jeugdparlementjeunesse.be.

Journée de débats

Durant cette journée, nous discuterons du contenu des projets de loi afin d’être fin prêts pour commencer la simulation.

Semaine de la simulation

Chaque soir, les sénateurs ont une réunion de parti durant laquelle ils parcourent le déroulement de la journée et leur stratégie politique. Tandis que le lobbying continue, il y a encore chaque jour une activité du soir. La journée se termine traditionnellement avec journal télévisé réalisé par nos propres journalistes.

Premier jour - Tu es accueilli le dimanche soir à l’auberge de jeunesse et une chambre t’est attribuée. Le dimanche, nous te laisserons encore un peu patienter… En attendant, tu recevras déjà toutes les informations nécessaires et tu pourras faire connaissance avec les autres participants.

Deuxième jour – Le lundi commence par une visite guidée du Parlement. C’est après la pause de midi que commence vraiment le travail parlementaire. Nous commençons par la prestation de serment des sénateurs fraîchement élus (c’est-à-dire toi et les autres participants). Nous traiterons de deux projets de loi successivement. Les débats débutent toujours par un commentaire du ministre sur son projet de loi, puis s’ensuit une discussion générale du projet de loi.

Troisième jour – Nous continuons avec la discussion des deux projets de loi restants mardi matin. Dans l’après-midi, nous poursuivons par les réunions des commissions – ou encore : l’heure de gloire des pinailleurs. Lors des réunions des commissions, les projets de lois sont discutés article par article, parfois même mot par mot. Les membres de la commission peuvent s’en donner à cœur joie pour déposer des amendements, afin de supprimer, d’ajouter ou de modifier des mots.

Quatrième jour – Le mercredi est dédié aux réunions en commission qui durent toute la journée. C’est le jour où il y a le plus de travail à faire car les projets de lois sont débattus et amendés article par article, parfois même mot par mot. Il s’agit de la journée la plus importante si tu désires grandement modifier le projet de loi.

Cinquième et sixième jour - Le jeudi et vendredi, les projets de loi sont à nouveau entièrement discutés en séance plénière. Nous commencerons par une discussion article par article du projet, pendant laquelle nous discuterons des amendements déposés le mercredi soir. Suit ensuite un vote secret final sur l’ensemble du projet de loi.

L’homme est, par nature, un animal politique.

A quoi s'attendre

comme journaliste ?

En tant que journaliste, tu crées chaque jour un journal. Tu y parleras de politique, tu intervieweras des personnes dans la rue ou encore, tu auras la possibilité d’expliquer les projets de lois en partant à la rencontre d’experts. Peut-être entreras-tu dans le secret d’un parti politique et sauras-tu chambouler l’ordre du jour !

Afin d’être candidat journaliste, tu n’as pas besoin d’être étudiant en communication ! Si ça te dit de goûter à la vie de journaliste, tu es également le bienvenu.

La préparation est différente de celle des sénateurs. Lors de journée d’introduction et à la journée des débats, tu suivras une formation spécifique et tu rencontras pour la première fois toute l’équipe des journalistes. La participation y est obligatoire !

By giving us the opinions of the uneducated, journalism keeps us in touch with the ignorance of the community.

A quoi s'attendre

comme membre du Conseil d'Etat ?

En tant que membre du Conseil d’État, tu veilles à la légalité et la lisibilité des projets de loi. Cette tâche est cruciale, car tu garantis une simulation qui reflète la réalité.

Avant la simulation, tu travailles avec un(e) des ministres et son cabinet. Tu donnes des conseils juridiques et tu veilles à ce que le projet de loi soit de bonne qualité d’un point de vue juridique.

Pendant la simulation, tu es à la disposition des Sénateurs. Tu fournis un avis motivé, impartial et indépendant aux questions des sénateurs, concernant les projets de loi. Ainsi tu aides à améliorer la qualité des débats. Tu ne remplis pas cette tâche seul(e). Tu fais partie d’une équipe de quatre personnes et tu es coaché(e) par deux membres de l’organisation.

Une bonne connaissance du droit et idéalement un intérêt pour le droit public est important. Être étudiant(e) en droit est donc un atout. Si tu es la personne qu’on cherche et si tu as une passion pour le droit (public), n’hésite pas à postuler !

Richtiges Auffassen einer Sache und Mißverstehn der gleichen Sache schließen einander nicht vollständig aus.

Suivez le JPJ!

Suivez-nous pour être courant de nos dernières nouvelles!