Participer

Es-tu motivé(e) à participer ?

Tu pourras poser ta candidature ici avant le 7 novembre 2018 à 23h59.

Au sein de ta lettre de motivation, explique-nous pourquoi selon toi, tu dois absolument participer à la simulation du JPJ 2019 et démontre-nous toute ta motivation.

Pas d’inspiration pour écrire ta lettre ? Ces questions pourraient t’aider :
Quels personnages t’inspirent le plus ?
Si tu étais premier ministre pendant une journée, comment changerais-tu la Belgique ?

Pour toute information complémentaire, n’hésite pas à prendre contact avec nous.

Procédure de sélection

Le Jeugd Parlement Jeunesse tient la transparence en haute estime, c’est pourquoi nous rendons ici notre procédure de sélection publique.

Après la clôture des inscriptions, les lettres de motivation sont recueillies et anonymisées. Chaque lettre se voit ensuite attribuer une note par plusieurs membres de l’organisation. L’attribution de ces notes prend en compte en grande majorité votre motivation et votre démarche ; dans une moindre mesure la qualité de votre lettre et les fondements d’opinion. Les lettres avec les notes les plus élevés sont retenues, tout en veillant à garder un équilibre entre les groupes linguistiques.

Le Jeugd Parlement Jeunesse a pour ambition d’attirer des participants motivés qui reflètent une certaine diversité de domaine d’étude, professionnelle, géographique, sociale, d’origine ethnique, de genre… Nous essayons autant que possible de prendre en compte toutes les sensibilités de notre pays et recherchons une représentation proportionnelle de la grande diversité qui fait la richesse de notre pays.

Projets de loi

Cette année, les projets de loi sont les suivants.

Réforme des sanctions pénales

Les peines de prisons sont contre productives et ne profitent en rien à la société de manière générale, à la victime et à l’auteur des faits en particulier. De plus elles ne sont pas en adéquation avec la société actuelle. Il s’agit donc de les remplacer par un nouveau système prônant une justice réparatrice du dommage et mettant l’accent sur l’intégration socio-économique de l’intéressé. Le projet s’articule donc autour de mesures intégratives d’une part, dissuasives d’autre part. On met à profit les différentes avancées technologiques.

Consommation de drogues

Le but de ce projet de loi est de moderniser la Belgique en matière de droits individuels et de santé publique, en dépénalisant la consommation individuelle et la possession en-dessous d’une certaine quantité de toutes les drogues. De plus, légaliser de manière encadrée la consommation, la vente et la production de cannabis et autres drogues douces, à l’image de nos voisin·e·s néerlandais·e·s, pour favoriser un meilleur contrôle du trafic et de la qualité de ces drogues qui sont les plus consommées.

Fonds d'investissement pour les entreprises

Tout le monde a un jour eu envie de lancer sa propre entreprise. Malheureusement, bon nombre de ces projets tombent à l’eau faute de moyens. Ce projet de loi corrige cette imperfection : désormais, toutes les personnes, physiques ou morales, peuvent participer au développement des PME. Comment ? En prêtant au Fonds d’investissement pour les entreprises. Concrètement, ce projet vise à mobiliser une partie de l’épargne belge (260 milliards d’euros) pour réinjecter de l’argent frais dans l’économie au bénéfice d’entreprises respectant une série de critères sociaux.

Extension de la législation éthique

Ce projet de loi vise à appliquer, étendre et protéger l’autodétermination dans tous ses aspects. Le point de départ de la réflexion est l’idée que chaque personne peut disposer de sa propre vie et de son propre corps. Il faut donc créer un cadre législatif autour du suicide, étendre l’euthanasie pour les plus âgés et simplifier la loi portant sur l’avortement. La liberté de choix sera ainsi assurée pour tous.

Calendrier

Réservez déjà quelques dates importantes
  • Journée d’introduction

    1er décembre 2018

    Bozar, Bruxelles

    Lors de cette journée, le Conseil d’Administration, les ministres, les présidents de parti et le Conseil d’État vont se présenter. Les ministres et les chefs de parti précisent brièvement leur projet de loi ou leur ligne de parti.

    Par ailleurs, les futurs sénateurs recevront une farde avec les informations pratiques (numéros de téléphone, ce que vous devrez emporter, l’organisation de la semaine, les opinions des partis…) et une autre farde avec les différents projets de loi.

  • Journée des débats

    16 février 2019

    KULeuven

    Durant cette journée, le contenu des projets de loi sera expliqué de fond en comble afin que tu puisses être bien préparé avant de commencer la simulation.

    Après la journée des débats, les participants auront l'occasion de choisir leur parti politique et leur commission.

  • Week-end de préparation des journalistes

    2 mars 2019

    30 rue de la Sablonnière, 1000 Bruxelles

    La préparation est différente de celle des sénateurs. Lors de journée d’introduction et à la journée des débats, tu suivras une formation spécifique et tu rencontras pour la première fois toute l’équipe des journalistes. La participation y est obligatoire !

  • Semaine de simulation

    Semaine de carnaval : du dimanche 3 mars au vendredi 8 mars 2019

    30 rue de la Sablonnière, 1000 Bruxelles

    Nous séjournerons à l’auberge de jeunesse « Jacques Brel ». Les séances parlementaires ont lieu au Sénat. Le dimanche, vous êtes attendus à l’auberge de Jeunesse à 16h pile.

    Que prendre avec soi ? – La literie est prévue par l'auberge, à l'inverse des essuies de bain.

    Dresscode dans le Sénat - Le Sénat est une institution politique nationale. Dès lors, il est demandé à ce que chacun s’habille en cohésion avec le décor qui nous accueille et avec le respect que nous devons avoir envers le lieu. Les jeans ne seront pas tolérés.

Prix

Prix - La participation coûte 80€, comprenant les repas et le logement. Ce montant devra être versé sur le compte BE55 0015 4548 6044 avec, en communication, votre nom, prénom et « Inscription JPJ 2019 ».

Tarif social - L'aspect financier n’est pas une condition pour participer. Si tu es dans une situation financière moins favorisée, tu peux profiter d’un tarif social. Prends contact discrètement avec nous pour plus d’information, en envoyant un e-mail à l’adresse suivante : info@jeugdparlementjeunesse.be.

Remboursement - Les participants ont jusqu’au 31 janvier pour payer leur participation aux frais. Si un participant se désiste avant le 15 février, il est remboursé à 100%. S’il se désiste entre le 16 février et le 23 février, il est remboursé à 50%. S’il se désiste après le 23 février il n’est pas remboursé.

Soutenir le JPJ

Alors que cette neuvième édition s’est terminée il y a quelques mois, où nous avons débattu d’une démocratie différente, de laïcité et de religion, de la flexibilisation du droit du travail ou de sujets d'éthique, nous mettons déjà tout en œuvre afin d’organiser au mieux la simulation prochaine. Hélas, afin de rester efficace, l’argent reste un vecteur indispensable - pour lequel nous sollicitons votre soutien.

Nous sommes convaincus que vous avez beaucoup à gagner en supportant notre projet. À travers nous, vous pouvez encore mieux affirmer vos valeurs telles que l’engagement citoyen, la démocratie, la liberté d'expression, l’échange de culture et d’idées, le respect mutuel et l’exigence. De plus notre projet jouit d’une visibilité assez large grâce à une campagne intensive de recrutement dans toutes les universités du pays et par une médiatisation chaque année plus importante. Vous trouverez ci-dessous notre dossier de sponsoring, contenant toutes les informations nécessaires quant à notre projet ainsi que son résumé. Nous vous invitons également à jeter un coup d’œil à notre dossier presse.

Pour toute question ou renseignement supplémentaire, n’hésitez surtout pas à nous contacter ; nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.

Merci !

`